5 conseils de drague à appliquer à un email de prospection

Envoyer des emails de prospection est finalement assez proche de la drague. Par message comme en rencard, le processus de séduction ressemble beaucoup à la prise de contact par email.

Vous essayez de rencontrer de nouvelles personnes, de faire la meilleure impression possible et de trouver celles qui se transformeront en nouvelles affaires 💖💶

Voici venir 5 conseils de drague que vous aurez pu recevoir d’un coach en séduction. Et magie, ils ont aussi leurs effets dans votre prospection par email.

1. Sortez du lot en attirant l’attention

Sur les applications de rencontre, vous voulez directement attirer l’attention lorsque vous envoyez votre premier message.  Un “Salut, comment ça va?” est bien trop générique et vous vous noyez parmi d’autres approches semblables. Vous aurez peu de chances que la personne derrière son écran s’intéresse à vous et se détournera sûrement de vous.

Par mail, c’est un peu la même chose. Vous devez attirer l’attention sur votre message pour le faire aussi sortir du lot dans la boîte de réception. Alors ne soyez pas paresseux et trouvez un objet de qualité en cherchant à comprendre les enjeux de votre prospect.  

Voici un exemple d’objet trop générique aussi efficace que “Salut ça va?”:

Objet: « votre meilleure décision de la semaine »

Au delà du ton arrogant, cet objet fait vraiment vendeur de tapis et crie à son destinataire de ne pas le prendre au sérieux. La plupart ne prendront pas la peine de le lire et ça finira directement à la poubelle.
A côté de ça, cet objet fonctionne:

Objet: « comment convaincre vos candidats de rejoindre {company} »

Le mot “candidat” attire définitivement l’attention d’un RH ou CEO et le déséquilibre, l’incitant à ouvrir l’email de prospection. Ecrivez ensuite un contenu de mail attirant et vous aurez de bonnes chances de commencer une conversation.

2.  Faites-les se sentir spéciaux : ne soyez pas obsédé par vous

En rencard, tout le monde veut se sentir important. Votre target veut qu’on s’intéresse à elle pour qu’elle puisse s’exprimer, être à l’aise et montrer sa personnalité. Posez donc des questions et la personne en face se sentira spéciale, valorisée ! Sur une appli aussi : vous lisez le profil, vous trouvez ce qui l’intéresse et vous lui parlez de ce sujet.

Vos prospects ne sont pas différents, ils veulent aussi se sentir spéciaux et important. Alors un email de prospection générique qui transpire le mass mailing ne fera pas le même effet qu’un mail malin qui parle de ses enjeux, problèmes et avec de la personnalisation. Ce dernier lui semblera créé juste pour lui et vos taux de retours en seront bien meilleurs.

Posez aussi des questions pertinentes dans votre email de prospection sur un sujet qui l’intéresse et le challenge. Vous le ferez réfléchir à sa situation et l’inciterez donc à répondre pour entamer une discussion.

« Quelle méthode de productivité utilisez-vous chez {company} ? Connaissez-vous les OKR ? »

A l’inverse, en rencard, que se passe-t-il si vous allez à un rendez-vous et que vous parlez de vous toute la nuit? On ne vous rappellera pas. Votre psy de la veille va s’ennuyer et se dire que vous êtes narcissique : Focus sur l’autre !

Comment appliquer ça dans vos mails ? Parlez le moins possible de vous et intéressez-vous sincèrement à lui. Ne vous lancez pas dans un pitch de plusieurs lignes en expliquant toutes vos fonctionnalités et bénéfices. Soyez bref et impactant dans votre proposition de valeur, cela sera suffisant.

Un bon moyen de mettre ça en place est d’utiliser plus de VOUS que de JE. Mettez-vous à la place de votre lecteur !

3. Ayez un ton conversationnel, soyez simple et vous-même

Lorsque vous allez à un rendez-vous galant, vous essayez d’être la meilleure version de vous-même mais il faut faire attention à ne pas jouer un personnage juste pour impressionner.

La personne est mal à l’aise si elle voit que vous en faites trop et que vous n’êtes pas naturel. Si vous utilisez des mots compliqués, si vous parlez trop de vous et si vous vous vantez de vos exploits, vous êtes mal barré.

Même conseil pour vos emails de prospection, soyez simple et amical 😃Ayez un ton conversationnel, comme si vous parliez et ajoutez même des touches d’humour. Plutôt que de fatiguer votre prospect avec des phrases longues et pompeuses, allez droit au but ! Utilisez des mots simples, concrets, sans en faire des caisses.

Car par mail aussi, il vaut mieux éviter d’en faire trop. En utilisant de superlatifs et des promesses incroyables, vous perdez de la crédibilité aux yeux de votre prospect. Le succès repose sur le bon dosage entre promesse et preuve sociale. Une erreur est de survendre les qualités de son produit, d’affirmer que le monde entier réclame ce qu’on propose. Exemple pour un objet trop poussif :

Objet: « Augmentation des ventes de {company} de 1000% au Q3 »

Même si cette affirmation est liée à des résultats concrets, elle est tout simplement excessive et parait irréelle au lecteur. Cela ne fera que supprimer votre email, et pas de deuxième « date ».

4. N’enlevez pas votre pantalon au premier RDV

En rencard, vous n’essayez pas de conclure trop vite, votre target le sentira et ça la refroidira direct. Par message, vous ne proposez pas non plus au bout de 2 messages de venir chez vous, ça fait un peu serial killer.

En prospectant par mail, si on est trop pressé de vouloir conclure, on n’arrive aussi à rien. C’est pourquoi demander directement une vente est à oublier. Même demander à un prospect que vous ne connaissez pas une démo de 30 minutes peut paraître excessif si vous n’avez aucune intro ou de raison particulière.

Avec votre email de prospection, vous n’essayez pas de vendre ou de convaincre, mais bien de séduire. Vous essayez d’établir une relation et de déterminer si vous et votre prospect êtes faits l’un pour l’autre. Vous y allez en douceur.

Car construire une relation est un prérequis à la vente et au succès. Que proposer comme CTA alors vous me direz ? Et bien un call où vous apportez de la valeur ou poser une question engageante est un bon moyen d’entamer une discussion.

5. N’oubliez pas d’envoyer un sms après votre premier rencard …  Mais si vous n’arrivez à rien, reculez

Vous avez établi un premier contact par message ou mieux, en rencard. Super ! Ne soyez pas timide et relancez pour continuer d’échanger. Car si vous ne montrez pas un peu d’en train, la personne que vous voulez séduire ne sera pas vraiment convaincue que vous lui plaisez. Par contre, si elle ne répond pas à vos messages pendant plusieurs jours, soyez digne et laissez tomber l’affaire. Ça vaut mieux pour tous les deux.

Ce dernier conseil est parfaitement transposable à la prospection par mail. Vos prospects ne vous ont pas répondu la première fois ? Tant pis, ne le prenez pas mal et relancez-les en apportant à chaque fois de la valeur. Vous pouvez aller jusqu’à 8 emails dans vos relances.

Mais si la persistance est parfois payante, continuer à envoyer des mails à quelqu’un qui ne mord pas commence à vous rendre désespéré et dans le besoin. Après vos multiples tentatives infructueuses de connexion, il est préférable de leur faire savoir que vous allez passer à autre chose.

Pour cela, envoyez-leur un mail « de rupture » en leur expliquant que vous ne les recontacterez plus. Car si votre prospect a un problème que vous pouvez résoudre et qu’il n’a pas répondu par manque de temps ou s’il n’a pas vu passer certains mails, ce mail de séparation le poussera à agir et à répondre. C’est un petit jeu de psychologie inversée qui fonctionne très bien quand il est bien conçu 😎

Conclusion

Envoyer un email de prospection, c’est donc un peu comme la drague : allez-y doucement, prenez le temps d’apprendre à connaître la personne, soyez simple et traitez bien votre cible. Tout comme un rencard, cela peut être une déconfiture totale ou une relation saine et heureuse. Il faut juste respecter certaines règles.

Si vous ne devez garder qu’une chose de ce parallèle entre drague et email de prospection, c’est bien cela : “Vous n’essayez pas de convaincre ou de vendre, vous séduisez”.

Appliquez-vous d’autres conseils de drague à vos prospects ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *